jeudi 14 janvier 2016

L'INTERIEUR D'UNE MERCEDES MAYBACH 600

Hier le témoin se souvenait avec exactitude que l'homme à l'imperméable avait surgi avec un 4X 4 Mercedes noir, aujourd'hui, c'était une Mercedes 600 Maybach, longue, très longue, immensément longue, pareille à celle qu'utilise les dictateurs et hommes d'états de tous pays. la calandre renflée et grillagée comme un insecte. le moteur tournait à vide dans une rue sinueuse. Les vitres étaient tintées mais la vitre avant coté passager droit était baissée. Le témoin se souvenait aussi d'avoir vu une jeune touriste anglaise aux très longues jambes nues dans un short bleu glisser avec précaution et circonspection sa tete, telle une giraffe puis son buste à l'intérieur. Le témoin s'imagina qu'elle avait respiré l'odeur de cuir. Sur la banquette qui sentait le cuir neuf et le plastique, l'homme devait dormir d'un sommeil tranquille et paisible. On ne devait pas l'entendre ronfler tandis que la rumeur de la radio instillait, distillait une paisible rumeur qui évoquait des ballades à travers les blés de l'Alentejo. L'homme dormait les bras étendus comme un bébé et son sommeil, son visage aux traits détendus le faisait ressembler à une lune détachée de son orbite terrestre...